Ziri Ibn Manad

Ziri Ibn Manad, éponyme et fondateur de la dynastie amazigh des Zirides. Né à une date inconnu, il est mort en 971.

Ziri ibn Menad est le père de Bologhin Ibn Ziri, fondateur de la dynastie Ziride, qui a régné sur l'ouest du Maghreb durant presque deux siècles. Mais il était aussi le père de Zawi Ibn Ziri fondateur de la dynastie éphémère des Zirides de Grenade. (Voir Zirid à Grenade). Ziri ibn Menad était le chef d'une tribu de la confédération Sanhadja qui, en tant qu'alliée des amazighs Fatimides, avait défait la rébellion kharidjite de l'amazigh Abu Yazid à la tête de tribus Zénètes qui menaçaient sérieusement le pouvoir fatimide.

En récompense, Ziri ibn Menad obtint le poste de gouverneur du Maghreb central, correspondant à peu près au nord de l'actuelle Algérie. Il fonda la capitale de son gouvernorat à Ashir — au sud-est de la future ville d'Alger, que fondera son fils — avec l'appui des artisans et des architectes fatimides. En 971, Ziri ibn Menad meurt à la bataille de Mansourah (à ne pas confondre avec la bataille de Mansourah de 1250 en Égypte) contre des tribus rebelles amazighs du Maroc. Son fils Bologhin Ibn Ziri, qui lui succèda, deviendra vice-roi d'Ifriqiya en 972 lorsque les Fatimides transfèreront leur cour en Égypte.

Wikimazigh

Zirid Ibn ManadSuivi par
Dynastie ZirideBologhin Ibn Ziri

Voir aussi: