Souss

La région du Souss ou du Sous (et l'assif du même nom), avec la région de l'assif n Mast (autrefois dénommé Assif Oulghas) et l'assif n Draa, fait partie de la treizième région marocaine de Souss-Massa-Dra.

Situation


Le Souss est une région du sud-ouest du Maroc, dont la capitale est Agadir. Les autres villes importantes sont : Dcheira, Inezgane, Tiznit, Tafraout, Taroudant, Massa, Ait Melloul, Biougra, Aït-Baha, Ben Sergao, Sidi Ifni.

Géologie


Le Souss (Tamazirt n Souss en Tachelhit) est, géologiquement parlant, le bassin alluvial de l'Assif N'Souss, séparé du Sahara par les montagnes de l'Anti-Atlas. La végétation normale dans le Souss est la savane dominée par l'arganier (argania spinosa), un arbre endémique local, que l’ont ne trouve nulle part ailleurs dans le monde, bien qu’il ai été transplanté dans d’autres régions du monde comme le sud de l’Espagne; une partie de la région planté d’Arganier est maintenant une réserve de la biosphère de l'UNESCO qui tente de protéger cet habitat unique.

Histoire


Un bassin très bien irrigué, à fait du Souss l'une des régions les plus fertiles du Maroc pendant des siècles, connues depuis au moins le onzième siècle pour sa culture et l'exportation du sucre. L'âge d'or du Souss ce situe aux alentours du dix-septième siècle pendant l'ère du royaume de Tazeroualt, quand la région entière à bénéficié de l'autonomie et a profité de l’exploitation commercial du transport Saharien de l’or et la vente du sucre aux commerçants Portugais, hollandais et anglais. Le centre de commerce extérieur à cette époque se trouvait à Agadir, une ville située à 10 kilomètres au nord de l'embouchure de l'Assif N' Souss.

Démographie


La population du Souss au dernier recensement s'élevait à 3 millions. Le Souss est habité majoritairement par des amazighs (Ichelhin); hormis quelques tribus arabophones, historiquement parlant la majorité des habitants du Souss sont principalement des Ichelhin (Chleuh). Les habitants sont dit Aït Souss (Ousouss au singulier) - Ist Souss (Oultsouss) en tachelhit. Mais c'est le terme arabe de Soussi qui s'impose peu à peu.

A voir

présence d'une réserve naturelle qui tente de préserver des animaux en voie de disparition (addax, oryx, plusieurs espèces de gazelles et des autruches à cou rouge).

Adapté de l'article publié dans Wikipedia

Villes du Souss


Categories: Maroc-Géographie