Siga

En néo punique : SYG'N, en grec Sige /Sig(g)a et en latin Siga. Ville antique d’Algérie depuis le Traité de la Tafna au XIXe siècle entre la France et le Maroc. Elle est située sur la rive gauche de la rivière Tafna près de l’actuel village de Takembrit, à 4 km de l’embouchure. Connue déjà avant le IVe siècle elle fut un comptoir punique avant de devenir la capitale de Syphax et continua à jouer un rôle économique non négligeable. Sur la colline, du coté opposé à la rivière s’élève le mausolée des beni Rhenane (kerkar El-Arais) bâti par Syphax. Le site de la ville encore peu fouillé a livré des vestiges préromains notamment des stèles néo puniques des IIe et IIIe siècles avant J-C qui permettent de croire que le culte de Saturne à l’époque romaine a succédé à celui de Baal Hamon.

Référence:

  • M.Le Glay, nouveaux documents, nouveaux points de vue sur saturne

africain, Studia Phoenicia. Leuven /Namur 6 ( 1988), p.187-237.

Categories: Villes et régions