From Wikimazigh

Encyclo: Sais-Egypte

La ville est connue dès le début de l'histoire égyptienne, on a retrouvé des étiquettes en bois liées au roi Aha (v.-3080/v.-3055) mentionnant la cité et son culte dédié à Neith[1]. En tant que chef lieu du nome éponyme, on la retrouve citée dans les listes funéraires de l'Ancien Empire qui figurent dans les mastaba des dignitaires du royaume. Le district est cité notamment dans l'énumération des domaines funéraires et des charges incombant à Metjen un haut nomarque du règne de Snéfrou, fondateur de la IVe dynastie et père de Khéops.

Cependant l'ascension politique de la ville fut tardive. Il n'y a plus aucune trace de la cité avant la fin du Nouvel Empire (v.-1100), et la IIIe période intermédiaire inaugurée par les XXIe et XXIIe dynasties voit la suprématie des nouvelles métropoles religieuses que sont Tanis et Bubastis, contrôlées par les tribus Machaouach qui règnent alors sans partage sur le pays. Mais cette politique de clans va très vite éprouver ses propres limites et l'anarchie qui en résulte voit le morcellement progressif du pays et son affaiblissement, l'exposant à de sérieux risques d'invasions.

C'est dans ce contexte que Saïs devient la capitale d’un vaste royaume constitué au VIIIe siècle av. J.-C. par les grands chefs Libou qui unifient les nomes du delta occidental ce qui donne naissance à la XXIVe dynastie.

Celle-ci avec ses rois Tefnakht Ier (-727/-716) et Bakenranef (ou Bocchôris, -716/-715), lutte pour réunifier l'Égypte en entravant les entreprises de conquête des Éthiopiens de la XXVe dynastie et en leur disputant Memphis. Cette entreprise ne résiste pas à la prise en main du pays par les rois de Napata et Saïs doit rendre les armes pour éviter le pillage, son roi est capturé et brûlé vif par Chabaka. Le régime kouchite impose alors ses propres règles et un nouveau gouverneur de la ville est nommé parmi les proches du nouveau pharaon. La paix qui s'ensuit sera de courte durée car moins d'un siècle plus tard les assyriens après avoir soumis méthodiquement tout le Moyen Orient, menacent d'absorber l'Égypte à son tour, ouvrant une nouvelle période de conflit qui allait bientôt submerger le Double Pays et réveiller les vieux antagonismes qui avaient précédé la domination nubienne.

Article extrait de Wikipedia

Récupéré sur http://www.wikimazigh.com/wiki/Encyclopedie-Amazighe/Encyclo/Sais-Egypte
Page mise à jour le 24 mai 2008 à 15h02