Saghro

Le mont Saghro est un massif volcanique fait de roches tourmentées, de piton rocheux, de conglomérats basaltiques. Ce massif, continuité du mont Siroua, sépare la vallée du Draa de la vallée du Dades. Son point culminant est le Kouaouch à 2592 mètres.

Le massif s'étend d'est en ouest entre les vallées du Ziz et du Draa, au sud de la vallée du Dadès et au nord du Sahara. Région très inaccessible et rurale par excellence, d'une population d'environ 68.000 habitants, avec seulement deux gros bourgs situés sur le seul axe routier majeur et goudronné (axe est-ouest au pied du flanc sud) : N'Qob et Tazzarine. Les traversées nord-sud se font par trois cols parcourus par des pistes difficiles et très spectaculaires: le col du Tazazert (2283m), le col du Kouaouch 2592m), et le col du Tagmout (1919m).

Histoire


Le mont Saghro fut le cadre d'une des plus formidables épopées de la guerre franco-marocaine (1933), dans laquelle les troupes françaises alliées à celles du Sultan du Maroc firent face à une résistance impressionnante et héroïque des tribus Ait Atta. C'est dans ce massif que le célèbre capitaine Bournazel, un des protagonistes de cette guerre, fut tué. Les Ait Atta, inférieur en nombre, finirent par capituler forçant l'admiration de leurs opposants pour leur courage exemplaire.

Voir