Messala Ben Habbus

Massala (ou Messala ) ben Habbus ben Manazel chef des Maknassa Banu Al Afya, il se distingua comme partisan fidèle de la dynastie Fatimide. Chef des Maknassa il devint même un des principaux généraux du khalife Fatimide Ubayd Allah. C’est alors qu’il obtint le gouvernement de Tiherte (Tahert, Algérie) qu’il usa comme base pour soumettre le Maroc et les villes de Sidjilmassa et de Fès 917-8. Il se battit et défit ses propres cousins Maknassa de Sidjilmassa et de Tsoul.

Ceci montre que les actes des grandes figures Maknassa n’étaient pas inspirés par une spiritualité politique où l’ethnicité figurait en bonne place. A sa mort le commandement de Tiherte passa à son frère Isliten ben Habbus. Hamid ou Humayd fils du successeur d’Isliten changea d’allégeance en abandonnant le parti Fatimide et en optant pour l’autorité du prince omeyyade Abderrahman Annasser de l’Andalousie. Il gouverna Tlemcen au nom du même prince avant de passer en Andalousie pour s’occuper des charges importantes sous Annasser et Al Hakam fils d’Annasser. Après sa mort son fils Isel ben Hamid et sa descendance jouirent des mêmes privilèges et de la même bienveillance des Omeyyades.