Maurétanie Tingitane

La Maurétanie-Tingitane fut une province africaine de l'Empire romain. La Maurétanie fut d'abord un royaume client de Rome sous Bocchus I et Juba II, "le plus savant des rois" selon la tradition. Le statut du royaume sous ses rois "clients" n'était pas cependant celui d'une réelle indépendance : dès le règne d'Auguste le royaume de Maurétanie vit l'installation de colonies romaines. Au Ier siècle, l'empereur Claude après la révolte de Aedemon faisant suite à l'assassinat du dernier roi Ptolémée divisa la Maurétanie selon le tracé du fleuve Mulucha (Moulouya), d'une part en Maurétanie Césarienne et d'autre part en Maurétanie-Tingitane.

La Maurétanie dans son ensemble passa sous administration romaine directe à la fin du règne de Caligula. Ce dernier élimina le dernier roi de Maurétanie, Ptolémée, en raison de sa participation possible à un complot destiné à le renverser. Ce fut Claude qui transforma le royaume en deux provinces : à l'ouest la Maurétanie-Tingitane, avec Tingis comme capitale, sur un territoire correspondant au nord de l'actuel Maroc et le sud de l'Espagne ; à l'est la Maurétanie-Césarienne qui tirait son nom, comme sa jumelle, de sa capitale Césarée de Maurétanie (actuelle Cherchell) capitale de l'ancien royaume.

Voir aussi


Wikimazigh