Mastanabal

En grec Mastanabas/Mastanabalos et en latin Mastanabal. Ce nom est porté par deux rois amazighs de [[Numidie]]]]. Le premier Mastanabal, le plus jeune des trois fils légitimes de Masinissa le Grand. Il reçut une éducation grecque (Tite-Live ). Mastanabal était réputé dans sa jeunesse pour ses aptitudes sportives, Mastanabal possédait un haras composé de poulains capables de remporter des courses. Il participa aux jeux Pan-Athéniens organisés périodiquement à Athènes dès le début du mois de Mars (168 ou 164 avants J.C, la date n’est pas bien précise). Il remporta une victoire sur l’hippodrome d’Athènes, c’est à dire qu’il fut l’un des premiers amazigh à avoir été champion olympique. (I G). Et la médaille lui fut remise par le Roi Micomède de Tithynie lui même. Les textes grecs anciens, traduits de l’anglais, qui nous sont parvenus précisent même que la course de Mastanabal dans cette compétition suscita l’admiration chez les Athénéens.

A la mort de Masinissa le Grand en 148 avant J-C, il partagea le pouvoir avec ses frères Micipsa et Gulussa, recevant la charge des affaires judiciaires ( Appien). D’après Sallustre Ce roi amazighe avait disparu rapidement laissant deux fils dont l’un est Jugurtha qui devrait déclencher la guerre contre Rome à la mort de Micipsa et l’autre est Gauda qui est resta le seul survivant de la famille pour assurer la continuité de la dynastie.

Mastanabal

Un autre Mastanabal qui est un personnage connu par une inscription de Syracuse ( SEG) .Cette inscription nomme le personnage Masteabar et lui accorde le titre de roi ( basileus). Il est en fait le fils de Gauos c’est à dire Gauda. C’est aussi une preuve que la Sicile était administrée par un roi amazigh et que ce roi s’était réservé la Sicile laissant à son frère Hiempsal le soin de régner sur la [[Numidie]] de l’Ouest en l’an 88 avant J-C.

Références bibliographiques

  • Tite Live : Abrégés des livres de l’histoire de Tite- Live: livre L.
  • I G: Inscriptiones graecae.Berlin 1924 Edition minor: II-III, 2316,41-42.
  • Appien: Guerre de Libye, 106.
  • Salluste: Jugurtha 5 , 6.