From Wikimazigh

Encyclo: Manuscrits berbères

Introduction

Quand on parle de manuscrits berbères, on parle de textes amazighes transcrits en caractères arabes, avec ses diverses variantes, depuis l'avènement de l'Islam nos manuscrits sont écrits en caractères arabes, seuls caractères disponibles au Maghreb, bien sûr après avoir oublié le Libyque, d'où est dérivé l'alphabet Tifinagh.

Les premiers textes berbères

C'est au Maroc que les écrits et les travaux sont les plus nombreux, l'intérêt des chercheurs pour les manuscrits Tamazight semble débuter vers 1850 par les orientalistes. L'éminent Orientaliste De Slanes avait traduit en 1856 deux chapitres du fameux ouvrage Bahr ad-Dumu' (l'océan des pleurs), et en 1896-97 Luciani publia dans la revue Africaine l'ouvrage el Hawdh de Muahammad Awzal.

Les plus anciennes copies connues

Localisation de manuscrits en Tamazight

Avant de terminer ce chapitre je voudrais aussi signaler l'existence de manuscrits en tamachaqt (variante tarqui), dans des bibliothèques privées du sud algérien, au Mali , notamment, dans le fonds documentaire de la bibliothèque Mama Haidara de Tombouctou?, environ 25 manuscrits, et plusieurs autres manuscrits conservés dans les bibliothèques du Niger, Nigeria, Mauritanie.

Nous avons localisé deux manuscrits en tamazight à Rabat n° D1554 et D321.

Deux manuscrits à l'Académie Royale de Madrid.

Par :

Mechehed Djamel-eddine
Documentaliste /Codicologie
Responsable de la bibliothèque de manuscrits arabes et berbères Lmuhub Ulahbib

Bibliographie

Récupéré sur http://www.wikimazigh.com/wiki/Encyclopedie-Amazighe/Encyclo/ManuscritsBerberes
Page mise à jour le 09 décembre 2008 à 16h41