Lecon 4 de Tachelhit

Cours de Tachelhit

Noms sans singulier


Il existe des noms masculins et féminins qui ne s'emploient qu'au pluriel ou n'en ont pas.

  • Exemples:
  • Masculin : aman (eau), ibzdan (urine), idamen (sang), irden (blé), ilefzan (salive), midden (gens), adfel (neige), anzar (pluie), addo (vent).
  • Féminin : tumzin (orge), tisent (sel), tudit (beurre), tamment (miel), tillas (obscurité), tirra (écriture), tuzlin (ciseaux), tiyghrad (salaire). Les deux derniers mots sont déjà des pluriels :respectivement de uzzal(fer) et aghrûd(épaule).

(Cette liste n'est pas exhaustive).

Les nombres


Les nombres changent selon qu'ils se rapportent à un nom féminin ou masculin.

Nombres de 1 à 10

Nombre masculin féminin.


  • 1 = yan ou ya yat
  • 2 = sin snat
  • 3 = krâd krât
  • 4 = kûz kûzt
  • 5 = semmûs semmûst
  • 6 = sdîs sdîst
  • 7 = sa sat
  • 8 = tam tamt
  • 9 = tza tzat
  • 10 = mraw mrawt
  • Exemples:

yan urgaz : un homme (dans une phrase, le a initial devient u). sin irgazen : deux hommes (le nom est au pluriel). krad iferxan : trois garçons yat tamghart : une femme mrawt tigumma : dix maisons

Nombres de 11 à 19

La règle est d'ajouter à partir de dix : 14=10 + 4

  • Nombre masculin féminin
  • 11 = yan d-mraw yat d-mraw
  • 12 = sin d-mraw snat d-mraw
  • 13 = krâd d-mraw krât d-mraw
  • 14 = kûz d-mraw kûzt d-mraw
  • 15 = semmûs d-mraw semmûst d-mraw
  • 16 = sdîs d-mraw sdîst d-mraw
  • 17 = sa d-mraw sat d-mraw
  • 18 = tam d-mraw tamt d-mraw
  • 19 = tza d-mraw tzat d-mraw
  • 20 se dit en arabe dans la pratique : àchrin(t)
  • 21..30 : àchrin d-yan, àchrin d-sin,..., àchrin d-tza, àchrin d-mraw
  • 31 : àchrin d-yan d-mraw,... (20 +11)
  • 40 : sin id àchrin (2 x 20)
  • 41 : sin id àchrin d-yan (2 x 20 + 1)
  • 50 : sin id àchrin d-mraw (2 x 20 +10)
  • 60 : krâd id àchrin (3 x 20)
  • 70 : krâd id àchrin d-mraw (3 x 20 + 10)

etc. ''

  • 100 : tamîd (sg.),'' timâd (pl.).
  • 1000 : agim (sg.), igonan (pl.) (Non utilisé dans le Souss, arabe employé : alf).
  • 2000 : sin id alf

Dans la vie pratique, tous les nombres à partir de vingt sont dis en arabe. Depuis quelques années des néologismes sont mis en place. Exemple. 20 : sin id mraw --> simraw

Les archéologues et les linguistes ont montré qu'aussi bien l'amazigh ( berbère) que l'égyptien ancien et la langue des Guanches des îles Canaries (berbère aussi) étaient basés sur la dizaine. Ce qui expliquerait que tous les nombres soient formés à partir des dix premiers chiffres. Par exemple à l'origine, 20 se disait sin id mraw (2 x 10).

Opérations arithmétiques


  • Addition : f 4 + 2 : koz f sin
  • Soustraction : kes 4 - 2 : koz kes sin
  • Multiplication : id 4 x 2 : koz id sin
  • Division : bdânin 4 / 2 : koz bdânin sin
  • Revenir à la page principale
Categories: Linguistique