Lecon 15 De Tachelhit

Cours de Tachelhit

L'interrogation


On doit distinguer l’interrogation totale de l’interrogation partielle.

L’interrogation totale


Une interrogation est dite totale lorsque la question porte sur l’ensemble de l’énoncé. L’interrogation peut-être exprimée oralement par la simple intonation ou par l’emploi des morphèmes interrogatifs is ou iz'd.

  • Exemples :
  • Tu es amazigh ? :Tgit amazigh ?
  • Cette voiture est à toi ? : Tamobil ad, tinnek a tga ?

Dans ces 2 exemples, l’interrogation est exprimée oralement par une simple intonation.

  • Es-tu amazigh ? :Is tgit amazigh ?
  • Cette voiture est-elle à toi ? : Tamobil ad, is tga tinnek ?
  • Est-il arrivé ? : Is’d ilkem ?

Le morphème interrogatif is s’emploie avec le verbe au prétérit, sur lequel il exerce une attraction.

  • Est-ce que tu es amazigh ?: Iz’d amazigh a tgit ?
  • Est-elle à toi, cette voiture ? :Iz’d tinnek a tga tmobil ad ?

On peut dire aussi :

  • Est-ce que cette voiture est à toi ? :Iz’d tamobil ad tinnek a tga ?

iz’d est un composé de is et du d prédicatif ( comme le d de ur’d amazigh ad gigh (je ne suis pas amazigh) ), il s’emploie devant un nom, une préposition ou un pronom et le plus souvent au début de la phrase interrogative.

L’interrogation partielle


Une interrogation est dite partielle lorsque la question porte sur une partie de l’énoncé. Elle est exprimée par le biais des morphèmes interrogatifs suivants :

Les pronoms interrogatifs sujets

1. que, qui, quoi : ma ou mad.

  • Exemples.
  • Qui est allé au pays ? : ma iddan s tamazirt ?
  • Qui a cassé la porte ? : ma irzan taghult ?
  • Quel est ton nom ? : mad ak isem ?
  • Qu'as-tu dis : ma tennit ?
  • Que fait-il ? : mad iskar ?
  • Qu’ai-je fait ? :mad skregh?
  • Qu’a-t-il vu ? : ma izrâ ?

2. quel, quelle, quels, quelles : man ou ma (mot commençant par i)

  • Exemples.
  • Quel est le nom de ton père ? : ma isem babak ?
  • Quel pain tu vas apporter ? : man aghrum a rad tawit ?

3. lequel, laquelle, lesquels, lesquelles : man + particule de genre et de nombre

Particules de genre et de nombre :

  • masculin singulier : wa
  • pluriel : wi
  • féminin singulier : ta
  • pluriel : ti
  • lequel ? quel est celui qui ? : manwa ?
  • lesquels ? quels sont ceux qui ? : manwi ?
  • laquelle ? quelle est celle qui ? : manta ?
  • lesquelles ? quelles sont-celles qui ? : manti ?
  • Exemples.
  • Lequel veux-tu ? : manwa trit ?
  • Qui est parti ? : man wa iddan ?

man ou matta = quel, quelle.

  • Exemple:
  • Quel chemin as-tu pris ? : man agharas a tomzet?
  • Quelle maison as-tu achetée ? : man tigemmi a tesghit ?
  • Qquel est ce pays ? : matta tamazirt ad ?
  • Quelle est celle qui a ouvert la porte ? : manta irzem taghult ?

Note: tiflut (porte) se dit dans d'autres régions de l'air du tachelhit: Taghult.

Les locutions interrogatives basées sur ma.

  • à qui, à quoi ? : mami ?
  • dans quoi, où ? : magh ?
  • avec quoi, où ?: mas ?
  • avec qui ? : mad ?
  • chez qui ? : madar ?
  • Exemples.
  • A qui as-tu donné la lettre ? : mami tfkit tabrat ?
  • Avec quoi as-tu ouvert la porte ? : mas trzemt tiflut, mas trzemt taghult ?
  • Sur quoi a-t-il posé le pain ? : maf isers ughrum ?

Les adverbes interrogatifs basés sur ma

  • comment ? : mamenk, manik ?
  • quand ? : managu, man luqt ?
  • pourquoi ? : maf, max ?
  • pourquoi donc ? : maxza ?
  • où ? (situation) : manza ?
  • où ? (situation) : manigh ? + verbe illi (être)
  • où ? (direction) : manis ?
  • Exemples.
  • Comment es-tu ? (Comment vas-tu ?) : manik a tgit ?, mamenk a tgit ?
  • Comment fait-il ? : manik a iskar ?
  • Quand veux-tu que je vienne ? : managu trit an ackigh ?
  • Pourquoi as-tu fais ça ? : max tskert ghayad ? ?
  • Où est la porte ? : manza tiflut, manza taghult ?
  • Où est le pain ? : manigh illa aghrum ?
  • Où est parti le garçon ? : manis li da afrux, manis ifta afrux'' ?
  • Où vas-tu ? : mani trit ?

Il est possible aussi d'utiliser ces adverbes dans des phrases affirmatives.

  • Exemple.

Je sais quand il est parti : snegh managu a li da, snegh managu a ifta

Categories: Linguistique