Lecon 13 de Tachelhit

Cours de Tachelhit

Les préfixes


Les préfixes sont également utilisés en Tachelhit pour réutiliser un seul verbe-racine et en fabriquer de nouveaux.

Le préfixe s ou ss

Le préfixe s ou ss ajouté au verbe a pour fonction de changer la direction de l’action. Son absence signifie que cette action est relative au sujet du verbe et sa présence signifie qu’elle est dirigée vers un objet extérieur au sujet.

  • Exemples:
  • accompagner, rejoindre : mun, iman
  • faire accompagner, joindre, lier, relier, coller : s-mun, i-s-man
  • monter soi-même sur quelque chose : niy, iniy
  • faire monter quelqu’un sur quelque chose : s-niy, i-s-niy
  • descendre soi-même : ggez, iggez
  • faire descendre, baisser : su-ggez, i-su-ggez
  • être lavé soi-même : irid, yarud
  • laver, se laver : ss-ired, i-ssu-red
  • accoucher : arew, yirew
  • faire accoucher (sage femme) :ss-irew, i-ss-irew
  • tenir : amezv, yumezv
  • faire tenir, accrocher, coller : ss-imezv, i-ss-umezv

Les suffixes mis en jeu dans les exemples ci-dessus sont basés sur la lettre s. Dans certains cas, il suffit d’un seul s et dans d’autres cas, il en faut deux ss. Comme dans le cas des particules d et n, les suffixes s et ss sont ajoutés pour préciser la direction de l’action par rapport à l’interlocuteur. L’absence du préfixe signifie que l’action est éloignée du locuteur et sa présence au début du verbe signifie que l’action se rapporte au locuteur. Ce s ou ss ajouté aux verbes dans la langue amazighe est semblable aux verbes pronominaux en langue française, comme dans (se rappeler, se laver, se coucher, s’amuser)… Néanmoins, l’action des verbes en français se reporte à l’interlocuteur lorsque la particule s est présente et elle se reporte à autre chose que l’interlocuteur lorsque la particule se est absente. En Tachelhit, c’est le contraire qui se passe, la présence de s ou ss éloigne l’action et son absence la rapproche.

Categories: Linguistique