Kottama

Les Kottama, Kuttama ou Kutama. Ce fut au moyen-âge une puissante tribu amazighe de la région de Jijel en Algérie, membre de la grande confédération des Bavares orientaux. Regroupés au début du Xe siècle à Ikejdane (de nos jours Beni Aziz), dans l'Est algérien en Petite Kabylie. Leur origine est assez obscure, certains affirment qu'il pourrait s'agir du peuple des Ucuctmani connu à l'époque Byzantine.

En 903 les Kottama, convertis au chiisme mais aussi à l'idéologie d'al-Mahdî, commencèrent l'insurrection sous le commandement de Abu abd Allah. Le 19 mars 909, Les kottama détruisent définitivement les Aghlabides, dynastie installé par les abbassides en Berberie orientale, près de Laribus. Six jours après il entre dans leur capitale Raqqâda puis fondent la capitale du nouveau califat Fatimide à Mahdia. Les Kottama qui étaient de très bons marins permirent aux Fatimides de partir à la conquête de l'Orient. Les Fatimides dont les effectifs kottamien n'était pas négligeable conquirent l'Égypte en 969 grâce au général Jawhar al-Siqilli (Le sicilien) qui entra à Al-Fustât le 7 juillet 969, dans un pays désorganisé et en proie à la famine.

Ils fondèrent, près de cette ville sunnite une nouvelle capitale qu'il nommèrent al-Qâhira (Le Caire), signifiant « la Victorieuse ». Les Fatimides désormais délaissèrent le Maghreb et installèrent le général Kottama Bologhin Ibn Ziri gouverneur de l'Ifriqiya et fondateur de la dynastie Ziride.

Wikimazigh

Voir aussi