Ibn Hirzihim

Abû-l-hassan Ali Ibn Hirzihim ou Sidi Harazem était un penseur amazigh né à Fès à une date inconnue et mort dans la même ville en 1164, il est enterré à Bab Ftouh à Fes. Ce grand soufi a vécu sous le règne des Almoravides. Il est considéré comme l’un des plus grands chercheurs soufis qui ont marqué cette période.

Connu pour sa sagesse, son érudition et son détachement des choses matérielles, Abû-l-hassan Ali Ibn Hirzihim a été un fervent défenseur des recherches de Al Ghazali, Ibn Hirzihim a été en grande partie responsable de la propagation des oeuvres d'Al-Ghazali en Afrique du Nord. Il a enseigné à l'Université Al Quarawiyine de Fès et ouvertement critiqué la stricte orthodoxie de la dynastie almoravide. Ibn Hirzihim reçu ses enseignements de Abu Muhammad ibn Saalih ibn Hirzihim, son oncle, (mort en 1112) qu'il avait pris du Perse Al-Ghazali. Ils furent plusieurs ceux qui ont étudié sous l’aile de hassan Ali Ibn Hirzihim. On peut en citer Abou Madyane, Mohamed Ben Yaâla Attaoudi. La source d'eau Sidi Harazim a été appelé d'après lui.

Wikimazigh

Bibiliographie:


  • Abu Yaqub Yusuf ibn al-Zayyat al-Tadili (d. 1230/1), Kitab al-tashawuf ila rijal al-tasawwuf (Rabat, 1997)
  • The way of Abu Madyan, Appendix I: texte et traduction de al-Qasida al-Nuniyya, œuvre attribué à Ali ibn Hirzihim, 1996,