Hodna

Hodna, est une dépression de l'Est des hautes plaines algériennes, au Sud des Monts-Hodna, à la limite des zones climatiques méditerranéenne et saharienne. Son centre est occupé par le Chott El-Hodna qui culmine à 390 m. Sa ville principale est M'Sila connue pour son élevage d'ovins, et pour son chott (lac salé) d'où elle tire son nom..

Géologie --- Le Hodna était un vaste lac qui comptait plus de 100 kilomètres de long sur près de 80 kilomètres de large. Ce que l'on appelle le Chott El-Hodna n'est qu'une minime partie du bassin autrefois inondé. Le chott a les mêmes caractères que ceux des Hauts-Plateaux oranais, mais il est à 500 mètres seulement d'altitude; aussi, à l'époque des pluies, reçoit-il par de nombreux tributaires les eaux de la ceinture de montagnes qui l'enveloppe, mais ordinairement il est à sec. Le climat est brûlant sur ses bords, et l'on dit que la végétation aurait quelque analogie avec celle du Sénégal.

La carte géologique rend bien compte de la succession des assises alluvionnaires qui ont comblé le bassin. Dans les parties les plus basses sont des alluvions récentes fertiles, mais incultes, entourées par une ceinture de terrains lacustres plus anciens. C'est sur la limite extérieure de ceux-ci, que sont placés les centres principaux de population.

Wikimazigh