Histoire De L Ogre Et De La Belle Femme

Des chasseurs partirent avec leurs chameaux. Arrivés au pays de la chasse, ils lâchèrent leurs chameaux pour les laisser paître ; euxmêmes chassaient jusqu’au coucher du soleil, et revenaient ensuite à leur campement.

Un jour, l’un d’eux était en marche, lorsqu’il aperçut les traces d’un ogre, grandes chacune de trois pas, et il se mit à les suivre. Il alla, et trouva l’endroit où il avait déposé sa fiente, grande comme un tas d’ogre. Il s’en retourna et revint auprès de ses compagnons.

– J’ai trouvé la trace d’un ogre, leur dit-il ; venez, allons le rejoindre.

– Non, répondirent-ils, nous n’irons pas le rejoindre, car nous ne sommes pas plus forts que lui.

– Accordez-moi quatorze jours, dit le chasseur ; si je reviens, vous le verrez, sinon, emmenez mon chameau avec la viande de la chasse.

Le lendemain il partit, et se mit à suivre les traces de l’ogre. Il marchait depuis quatre jours, lorsqu’il découvrit une caverne dans laquelle il entra. Dedans se trouvait une belle femme qui lui dit :

– Qui t’amène ici, où tu vas être mangé par cet ogre ?

– Mais toi, répondit le chasseur, quelle est ton histoire, et comment l’ogre t’a-t-il apportée ici ?

– Il y a aujourd’hui trois jours, répondit-elle, qu’il m’a enlevée ; j’étais la fiancée du fils de mon oncle, c’est alors que l’ogre m’a ravie. Je suis restée dans la caverne, il m’apporte de la nourriture, je reste là et il ne me tue pas.

– Par où a-t-il l’habitude d’entrer, dit le chasseur, lorsqu’il revient ici ?

– Voilà son chemin, répondit-elle.

Il entra au milieu de la caverne, chargea son fusil et l’attendit. Au coucher du soleil, l’ogre arriva. Le chasseur arma la batterie, tira, atteignit l’ogre entre les deux yeux au moment où il s’asseyait. S’approchant de lui, il vit qu’il avait apporté deux hommes pour les faire cuire et les manger.

Il passa la nuit avec cette femme dans la caverne. Le lendemain, ils employèrent la journée à extraire de 1’argent caché, emportèrent ce qu’ils purent et se mirent en route. Le quatorzième jour, ils arrivèrent où ils avaient laissé leurs compagnons, et les trouvèrent qui attendaient.

– Laissez la viande de la chasse, leur dit-il, et venez, retournons à la caverne. Une fois arrivés, ils se mirent à enlever des armes, des vêtements, chargèrent le tout sur leurs chameaux et partirent pour rentrer à leur village. Arrivés au milieu du chemin, les compagnons voulurent enlever cette femme au chasseur.

Une dispute s’engagea, ils se battirent sur la route. La poudre parla entre eux. Notre homme en tua quatre, et continua sa route seul avec la femme, jusqu’à ce qu’ils arrivassent à leur village, où ils se marièrent.

FIN

Voir Aussi


Voir Aussi


Categories: Culture