Guerre Civile Almohade

Période au cours de laquelle entre 1227 et 1236, l'empire almohade fut la proie d'une guerre civile entre deux prétendants au titre de Calife. Abu al-Ala Idris al-Mamun frère de Abû Muhammad al-`Âdil, fut avec Yahyâ al-Mu`tasim un des deux prétendants à sa succession comme calife almohade en 1227.

Histoire


La guerre civile entre deux prétendants à la succession de Abû Muhammad al-`Âdil permit aux rois chrétiens espagnols d'intervenir dans les affaires du Maghreb. A la mort du calife en 1227, la guerre éclata entre les deux frères, le roi Ferdinand III de Castille fournit à al-Ma'mûn 12 000 cavaliers pour aller s'emparer de Marrakech. Al-Ma'mûn prit Marrakech et massacra les cheikhs qui avaient soutenu son rival Yahyâ al-Mu`tasim. Ensuite Al-Mamun commis l'erreur de répudier la doctrine du Mahdî Ibn Toumert au profit du sunnisme. En paiement de l'aide du roi de Castille il accepta la construction d'une église Notre-Dame à Marrakech (1230) (elle fut détruite dès 1232). Ces actions et ces reniements de al-Ma'mûn provoquèrent une violente réaction anti-almohade. La Castille n'avait plus d'adversaire en Espagne sauf de petits royaumes autonomes et le sultanat nasride de Grenade.

Pendant que Al-Ma'mûn menait un siège à Ceuta, son rival éconduit Yahyâ al-Mu`tasim en profita pour reprendre Marrakech. Al-Ma'mûn mourut sur le chemin de retour vers Marrakech. À la mort de ce dernier, Yahyâ al-Mu`tasim renouvela ses prétention, mais c'est le jeune fils du calife, Abû Muhammad ar-Rachîd `Abd al-Wâhid, qui lui fut préféré. Yahyâ al-Mu`tasim réussit malgré tout à maintenir à Marrakech un califat rival, jusqu'à sa mort en 1236 au moment de la prise de Marrakech par Abû Muhammad ar-Rachîd `Abd al-Wâhid qui réussit à refaire l'unité de l'empire Almohade.

Wikimazigh

Précédé parGuerre civile almohadeSuivi par
Abû Muhammad al-`Âdil1227-1236Abû Muhammad ar-Rachîd `Abd al-Wâhid

Voir aussi: