Estevanico


Estevanico

Né vers 1503 et mort en 1539 (également connue sous le nom de Stéphane le noir, Esteban, Esteban le Maure, Estevan, Estebanico, Stéphane le Maure, et Petit Stéphane), est un amazigh originaire de l'Afrique du Nord et l'un des premiers explorateurs du Sud Ouest des Etats-Unis. Né dans la ville de Azamor (Azemmour), à l'époque enclave portugaise sur la côte atlantique du Maroc de 1513 à 1541, Estevanico fut réduit en esclavage par les Portugais à un âge précoce. Il fut vendu en 1520 à Andrés Dorantes de Carranza, un noble espagnol avec qui il développa des liens étroits.

Estevanico voyagea avec Dorantes à Hispaniola et Cuba, il participa aussi à la malheureuse expédition de 1527 de Pánfilo de Narváez à la conquête de la Floride, ce faisant Estevanico est devenue la première personne née en Afrique connu pour avoir mis le pied dans ce qui est aujourd'hui la partie continentale des États-Unis. Lui et Dorantes furent deux des quatre survivants de l'expédition initiale, et ils naviguèrent avec d'autres sur des radeaux de fortune dans l'espoir d'atteindre le Mexique.

Le groupe échoua à Galveston, naufragés sur l'île, la plupart des hommes, furent noyés, ou moururent de faim, ou avaient été tués par les autochtones, en 1533 il ne restait plus que Estevanico, Andrés Dorantes de Carranza, Álvaro Núñez Cabeza de Vaca, et Alonso del Castillo, et Maldonado comme survivant. Les quatre passèrent des années en esclavage chez les Ananarivo de la Louisiane dans les îles du Golfe, mais ils finirent par s'échapper à l'intérieur des terres, en communiquant avec les autres tribus amérindiennes en cours de route. Le groupe traversa la partie du continent, connu comme le sud-est de l'Arizona, et à travers le désert de Sonora et la région de Sinaloa en Nouvelle Espagne (l'actuel Mexique), où ils purent finalement rejoindre leurs compatriotes.

En 1539, Estevanico était l'un des quatre qui accompagnerait Marcos de Niza comme guide à la recherche des légendaires Sept Cités de Cibola, précédant Coronado. Toutefois, les autres tombèrent malade en cours de route et Estevanico continua seul le voyage, ouvrant la route de ce qui est maintenant le Nouveau Mexique et l'Arizona. Il a été tué dans le village zuñi de Hawikuh (aujourd'hui Nouveau Mexique), la tribu le considérait avec méfiance, en partie parce que sa gourde de médicament était paré de plumes d'hiboux, un oiseau qui symbolise la mort chez les Zuni.

Wikimazigh