Cirta

Cirta est une cité de l’Algérie antique. Elle fut numide, romaine et byzantine pour laisser place à la ville actuelle de Constantine. Appelée aussi Cirthe, c'est au temps de Masinissa et de Jugurtha qu'elle fut la capitale du royaume de [[Numidie]]]].

vue de Cirta au XIXe siècles.

Histoire


Cirta fut dés le IIIe siècle av. J.-C. la capitale orientale du royaume Massyle. Elle fut embellie par les souverains numides qui s’y succédèrent. La victoire de César à Thapsus en février 46 av. J.-C. fut déterminante : la [[Numidie]]]] est annexée et Cirta est léguée au "condottière" campanien P.Sittius, en reconnaissance de son appui décisif.

Au IIe siècle, la cité de Cirta eut un statut atypique : une confédération de cités et de villes moyennes est regroupée autour d’elle pour former la Respublica IV coloniarum cirtensium.

Cirta conservait le trésor commun et gérait les autres villes par l’entremise de préfets. Après la reforme dioclétienne, la confédération cesse d’être active et la ville conserve sa prééminence en devenant capitale de la [[Numidie]] du Nord ([[Numidie]] cirtéenne). Détruite au début de IVe siècle, Cirta est reconstruite par Constantin Ier qui en fera l’unique capitale de la [[Numidie]] réunifiée.

Sous les byzantins Cirta qui reste la capitale de la [[Numidie]], abrite la résidence du gouverneur de la province, le dux. Le site particulièrement bien défendu sur trois cotés par les gorges du Rhumel, a été continuellement habité depuis l’Antiquité.

La ville de Constantine sera bâtie sur ce même site ce qui explique le peu de vestiges laissés par cette cité par rapport à d’autres sites algériens.

Personalités originaires de Cirta

Fronton (Marcus Cornelius Fronto) Tiberius Claudius Candidus : légat impérial, gouverneur de l'Hispanie, dux de l'armée romaine dans l'expédition en Gaule contre Clodius Albinus.

Categories: Villes et régions