Bataille De Sagrajas

La bataille de Sagrajas (1086), connu aussi sous le nom de Zallaqa opposa les Almoravides menés par Youssef Ibn Tachfin (émir almoravide) aux troupes Castillanes mené par Alphonse VI roi de Castille, près de Badajoz (Extremadure).

En 1086, Youssef Ibn Tachfin, est invité par les rois des Taifas, à les aider contre Alphonse VI de Castille. Débarqué le 30 juin, Ibn Tāchfīn avec ses troupes qui comprenaient en majorité des amazighs, et un petit contingent de Turcs et de noirs est rejoint par les rois de Séville, Grenade, Malaga et Badajoz, ils infligent le 23 octobre une sévère défaite à Alphonse VI à la bataille de Sagrajas (AL-Zallaqa en arabe), non loin de Badajoz.

Bien que les troupes castillanes aient été en nette supériorité (60 000 hommes) sur les troupes musulmanes (30 000), l'armée castillane fut très sévèrement défaite. La bataille fut sanglante. La réussite musulmane est attribuée à la grande discipline des troupes almoravides. La légende parle de drapeaux et de tambours dont le fracas amplifié par l'écho des montagnes qui auraient effrayé les chevaux des castillans. D'autres légendes parlent de la frayeur et l'odeur qu'avait provoqué sur les chevaux des castillans les dromadaires utilisés par les almoravides.

Cependant, Youssef Ibn Tachfin ne put profité de sa victoire, il dut retourner prématurément au Maroc, suite au décès de son héritier, ce pourquoi la Castille ne perdit que peu de territoire, malgré la destruction d'une grande partie de son armée.

Wikimazigh

Cet article fait partie de la page consacré aux : Batailles des Almoravides
Cet article fait partie de la page consacré aux : Almoravides
Categories: Moyen-Âge