Badis Ibn Mansur

Badis ibn Ziri ibn Menad troisième émir de la dynastie amazigh Ziride, qui régna de 996 à 1016 sur l'Ifrikya (Tunisie et l'est algerien). Né à une date inconnu, il est mort en 1016.

Badis ibn Mansur succéda à son père Al-Mansur ibn Bologhin (984-995) comme vice-roi d'Ifriqiya. Il était resté très proche de ses seigneurs, les Fatimides d'Egypte, en raison d'une lutte de pouvoir entre les Zirides - son droit à la succession avait été contestée par son grand-oncle Zawi ibn Ziri, qui fut finalement chassé et repoussé en Andalousie, où il fonda la dynastie des Zirides De Grenade (1012-1090).

Plus grave fut le défi posé par son oncle Hammad ibn Bologhin, qui, en tant que gouverneur en Algérie était en train de se construire un royaume, il avait créé une capitale, qui sera connue sous le nom de Qal'a (citadelle) des Beni Hammad, sur les pentes du djebel Maâdid (1007 - 1009) vers M'Sila. En fin de compte, en 1014, les Hammadides se séparèrent des Zirides. Dans la lutte que menèrent les Zirides, ils ne reçurent aucun soutien de la part des Fatimides, et ils furent contraints de concéder l'indépendance à la dynastie Hammadide. Ainsi Badis, comme son fils, al-Muizz ibn Badis, échoueront dans leur tentative de reprendre la Qal'a.

Wikimazigh

Précédé parBadis ibn MansurSuivi par
al-Mansur ibn BologhinEmir 995-1016al-Muizz ibn Badis

Voir aussi: