Abu Yahya Ben Abd Al-Haqq

Abû Yahyâ ben `Abd al-Haqq est né à une date inconnue. Abû Yahyâ fut le troisième fils de `Abd al-Haqq à prendre le pouvoir comme émir mérinide en 1244. Il est mort de maladie en 1258.

Il était à la tête des tribus mérinides qui depuis quelques années ne cessait de harceler le pouvoir moribond des Almohades Il fut le premier grand émir mérinide. Abû Yahyâ fut le véritable fondateur de la dynastie mérinide, il prit le pouvoir à 37 ans, en 1244. Par un coup d’audace révélant ses qualités politiques il partagea, à l’avance, le Maghreb occidental entre les différents clans mérinides alors regroupés à l’est de la Haute Moulouya. A partir de l'année (1244) la conquête mérinide systématique du Maroc avait déjà bien été entamée. Abû Yahya s’empara du territoire de Meknès qui devint la première capitale mérinide, mais l’almohade Es-Sa’id reprit l’offensive et Abû Yahya se replia sur le Maroc oriental. Es-Sa’id en profita pour attaquer Yaghmorasan, fondateur du royaume de Tlemcen mais il est tué et Abû Yahya anéantit ce qui subsistait de l’armée almohade à Guercif. Les Almohades essayaient encore de se rallier des tribus amazighs pour combattre les Mérinides.

Le chef mérinide contrôlait tout le Maroc oriental, il s’empara de Fès dont il fit la nouvelle capitale en 1248 et atteint l’Océan, il dut encore mater une rébellion à Fès deux années plus tard (1250). Tandis que la lutte contre les Almohades se poursuivit pendant de nombreuses années, Abû Yahya les prenant à revers en conquérant le Tafilalt dont la capital Sidjilmassa tomba et lorsqu’il mourut de maladie en 1258, il ne restait plus aux Almohades que le Haut-Atlas, le Souss, la région de Marrakech et la zone comprise entre cette ville et l’Um er Rebia. Il fut enterré dans la nécropole de Chellah près de Rabat qu'il avait fait construire (1258).

Wikimazigh

Précédé parAbu Yahya Ben Abd Al-HaqqSuivi par
Muhammad ben `Abd al-HaqqDynastie MérinideAbou Youssef Yacoub

Voir aussi: