Abu Tachfin

ABU TACHFIN: Nom porté par deux souverains de la dynastie des ‘Abd el-Wadides de Tlemcen.

Abû Tâchfin Ier (718/1318-735/1337) s’empara du trône de son père Abû Hammû Mûsa après l’avoir fait assassiner. Il commença son règne en exilant en Espagne un grand nombre de ses parents afin de s’assurer la plénitude du pouvoir. Assez peu dévot, mais très attaché aux arts, il fit construire de nombreux monuments à Tlemcen dont il ne subsiste que le Grand Bassin. Il subit l’influence de Hill, un Catalan converti à l’Islam, qui devint son confident et semble avoir dirigé les affaires du royaume. Le règne de Abû Tachfin marque une volonté très ferme d’extension vers l’Est: des expéditions sont envoyées contre les Hafsides dans l’intention de s’emparer de Bougie et de Constantine, mais une alliance opportune des Hafsides et des Mérinides contraint Abû Tachfin à une position désormais défensive. Abû l’Hassan le souverain mérinide s’empare en 737/1337 de Tlemcen ; Abil Taifin meurt au cours des combats et le royaume abd-el Wadide, devenu une province mérinide, disparaît pour quelques années.

Abû Tâchfin II (né en 752/1351, mort en 795/1393) régna un peu plus de trois ans sur le trône abd-el Wadide restauré par son père Abu Hammti II. Elevé à Nédroma auprès du dévot Abû Yaqûb, son grand-père, Abû Tachfin II fùt envoyé à Fès comme otage. Revenu à Tlemcen en 760/1359, Abû Tachfin se révolte contre son père et le fait prisonnier à Oran. A partir de ce moment une longue suite de péripéties aventureuses opposent le père et le fils. Abû Tachfin se réfugie un moment à Fès tandis que son père rentre triomphant à Tlemcen (790/1388), un an plus tard Abû Tachfin, à la tête d’une armée mérinide écrase les troupes de Abû Hammù qui est tué au cours du combat. Abû Tasfin devenu roi n’est plus qu’un vassal des Mérinides de Fès. Ses trois année de règne, marquées par l’assassinat de ses frères, furent cependant prospères.

C. EL BRIGA

Sources Initiales : Encylcopédie Berbère, Livre I

Voir ‘Abd el-Wadides.