Abu Faris Abd Al-Aziz Ben Ali

(Abû Fâris `Abd al-`Azîz ben `Alî), né à une date inconnu, mort en 1372, il était le fils d'Abu Al-Hassan, et il avait été longtemps en détention, après la mort du dernier sultan, il est liberé par le vizir Omar qui le fait élever au pouvoir (1366). Voyant que ce nouveau souverain échappe à son contrôle, le vizir omar projette de le tuer. Le souverain bénéficie d'une information, fait capturer le vizir et le condamne à être haché à coups de sabre.

Peu après, le sultan Abu Faris engage la lutte aux environs de Marrakech où il dompte la grande révolte dite d'Abou l'Fadel (1368); il réussit également dans la répression des troubles qui éclatent l'année suivante dans la région de Marrakech et que commandait le chef des Hintata, Le 7 août 1370, le sultan entre dans la ville de Tlemcen (Abdelwadides), contre laquelle il avait recommencé la lutte, mais il meurt deux ans après, le 23 octobre 1372, au moment où la puissance mérinide allait s'étendre de nouveau sur le Maghreb central. Le règne d'Abû Fâris `Abd al-`Azîz ben `Alî avait brillé de quelque éclat; le prince avait eu parmi ses conseillers Ibn-Khaldoun. Il meurt en 1372, laissant le trône à un très jeune enfant.

Wikimazigh

Précédé parAbu Faris Abd al-Aziz ben AliSuivi par
Muhammad ben YaqubDynastie Mériniderègne des vizirs

Voir aussi: