From Wikimazigh

Encyclo: Abannae

ABANNAE (ou ABANNI?): Tribu mentionnée par Ammien Marcellin (XXIX, 5, 37). Vers 375 de notre ère, elle prit part contre Rome à l'insurrection de Firmus, avec une tribu voisine, les Caprarienses?, situés dans les montagnes qui portaient leur nom (Ammien, XXIX, 5, 34). Après les avoir vaincus, Théodose l’Ancien semble s'être dirigé vers Auzia? (Aumale) Ch. Courtois (Les Vandales et l’Afrique, Paris, 1955, p. 120) a proposé d’identifier les monts Caprarienses avec ceux du Hodna. Mais d’après Ammien Marcellin, Abannae et Caprarienses étaient proches des Ethiopiens?. Aussi St. Gsell (Observations géographiques sur la révolte de Firmus, dans R.S.A.C., XXXVI, 1903, pp. 39-40) a-t-il supposé que les Abannae vivaient aux abords de l’Atlas saharien, beaucoup plus au sud que les monts du Hodna. Un passage de Claudien (Panégyrique du IVe consulat d’Honorius, y. 34-35), quelle qu’en soit l’emphase poétique, semble confirmer cette localisation plus méridionale, puisqu’il nous apprend que le comte Théodose parcourut les déserts de l’Ethiopie? et parvint pour la première fois à ceinturer l’Atlas d’unités militaires. Il faut peut-être rapprocher le nom de la tribu, cité par Ammien au dat. ahi. pI. (Abannis), du cognomen d’homme Abana (CIL, 28045) attesté à Aquae Caesaris (Youks, à l’ouest de Tébessa). Il est douteux, par ailleurs, que « l’Abenna * gens » de Julius Honorius (Cosm., A 48) soit la même population. Ch. Tissot (Géographie comparée de la province romaine d’Afrique, Paris, 1884, I, p. 465) voit dans les modernes Aït-Abenn? de la région de M’ sila les descendants des Abannae.

BIBLIOGRAPHIE

J. DESANGES

Source Initiale :Encyclopedie Berbère,Livre I

Récupéré sur http://www.wikimazigh.com/wiki/Encyclopedie-Amazighe/Encyclo/Abannae
Page mise à jour le 02 avril 2008 à 13h22